Accueil > Newsletter > Archives > Newsletters 2010 > Janvier 2010 > Articles > Bonne année et nouvelles de la conférence de la vie associative

Bonne année et nouvelles de la conférence de la vie associative

Bonne année avec ces quelques réflexions de Philippe Méirieu

« La vie scolaire aujourd’hui, c’est toute la vie sauf le scolaire. Je me désole de voir à quel point les conseils de la vie lycéenne ont été vidés de leur substance. Les lycéens sont consultés pour savoir à quelle place il faut mettre un banc dans la cour mais on ne les saisit jamais sur la question des emplois du temps ou de l’organisation d’activités pédagogiques. Cette manière de réduire la démocratie lycéenne à une gestion de pacotille est un déni de démocratie et un mépris des lycéens. Qu’est ce qu’un indicateur d’évaluation d’un lycée ? Bien sûr, il y a la réussite au bac mais les lycéens veulent que leur lycée soit aussi évalué quant à l’implication citoyenne dans le lycée, la qualité de l’accueil des familles populaires ou l’offre culturelle. Ne laissons pas cela à un gouvernement qui transforme les services publics en gigantesques boutiques où l’on ne fait que peser le meilleur rapport qualité-prix ! »

Philippe Meirieu, pendant Jeunesses en Région (Mars 2009, Nantes) organisé par l’ARF (association des régions de france) le Conseil Régional Pays de la Loire, les Francas, La Ligue de l’enseignement et les CEMEA.

Conférence de la vie associative Décembre 2009

L’année 2009 s’est terminée nationalement par la conférence de la vie associative.

« Militer, c’est faire un acte volontaire, un libre engagement de la personne dans des actions qu’elle peut choisir et dans lesquelles elle reconnaît des valeurs. Celles-ci sont les siennes. Ces valeurs sont aussi portées et diffusées par le mouvement... »

« ...Le militant peut être à la fois un formateur, un
inventeur, un défricheur, un acteur du projet régional de son Association territoriale dans ses diverses formes de mise en œuvre... »

« On y donne ce que l’on peut donner, sans compter mais toujours avec sincérité et sans contraintte (...) On y reçoit, par exemple en étant
reconnu dans ses compétences, en étant sollicité,
avec toujours cette liberté de dire non... »

Pour nous ce qui caractérise le mouvement associatif ce n’est pas :

  • le service qu’il rend, et tant mieux si le mouvement associatif contribue à la mise en oeuvre de réels services
    qu’un secteur économique aussi fort soit il
    C’est avant tout de l’engagement, de la construction collective, de la formation pour soit (sans l’avoir contractualisé mais se créé au gré des situations à faire, des rencontres...), c’est la capacité collective de poser des actes et des réflexions...

Néanmoins il convient de prendre connaissance ce qui s’est dit lors de cette conférence . Pour nous elle a pour objectif de contribuer à la connaissance et reconnaissance de la vie associative et donc à la valorisation de celle-ci...

Ces textes sont donc disponibles sur le site :

SPIP | Site réalisé et hébergé par les CEMÉA Pays de la Loire | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0

CEMÉA Pays de la Loire - 102 rue Saint-Jacques 44200 Nantes

02 51 86 02 60 - accueil[a]cemea-pdll.org