Accueil > Newsletter > Archives > Newsletters 2010 > Avril 2010 > Articles > Communiqué de presse du CRAJEP : Réforme des collectivités territoriales

Communiqué de presse du CRAJEP : Réforme des collectivités territoriales

Réforme territoriale : L’Education Populaire appelle à la vigilance !

Présentée comme une priorité par le Chef de l’Etat depuis plus d’un an, la réforme des collectivités territoriales est en route. L’achèvement est programmé en 2014 avec l’élection des premiers conseillers territoriaux et la fin des mandats des conseillers généraux et régionaux.

L’objectif du chef de l’Etat est clairement affiché. Il s’agit de simplifier et de rationaliser l’épais « mille-feuille administratif » mais aussi de clarifier le partage des compétences entre les niveaux de territoire (commune, intercommunalité, département et région). Ainsi, le prétexte invoqué est de les rendre plus efficaces en évitant les dispersions tout en faisant des économies.

Si nous partageons l’objectif initial de simplification amené par le projet de loi de réforme des collectivités territoriales, nous tenons à exprimer nos inquiétudes sur la réforme envisagée qui menace nos réseaux. La démarche appliquée nous semble inadaptée. Travailler sur les compétences à attribuer aux collectivités et leur allouer les moyens de développer des projets dans ces domaines aurait sans doute permis d’y voir plus clair et d’éviter les zones d’ombres. Au lieu de cela, le gouvernement a décidé de faire le contraire en s’attachant à bouleverser la fiscalité locale et ensuite plus tard de réfléchir aux compétences, ce qui pour nous est un non-sens.

Ainsi, la suppression de la taxe professionnelle mais également la perte du choix des politiques qu’elles entendent conduire sur leur territoire (suppression de la clause générale de compétences) sont des exemples parmi d’autres du mouvement de réforme enclenché. Ceci nous laisse à penser et à vivre une profonde remise en cause des acquis de la décentralisation des 30 dernières années qui risque d’impacter fortement et durablement les relations entre les collectivités territoriales et nos réseaux associatifs. Le risque est grand de voir ces collectivités contraintes de se recentrer sur leurs compétences obligatoires, au détriment de certaines actions qu’elles portaient de manière volontariste dans le champ de la jeunesse et de l’éducation populaire. A travers cela, c’est tout un pan d’activités éducatives, sociales et culturelles menées au quotidien sur les territoires, auprès des enfants, des jeunes et des adultes qui s’en trouvera à terme menacé !

Dans les prochaines semaines, nous mobiliserons nos réseaux au plus près des territoires pour les informer des réformes en cours ainsi que des effets envisagés. Et dès à présent, nous engageons une réflexion sur ce dossier pour être plus que jamais force de propositions !
Composé de 20 associations et fédérations régionales de jeunesse et d’éducation populaire, le Comité Régional des Associations de Jeunesse et d’Education Populaire (CRAJEP) des Pays de la Loire apporte par la vie associative une contribution aux dynamiques de développement des territoires locaux, contribue à développer la participation citoyenne et participe à l’élaboration des politiques publiques en direction de la jeunesse en région.

Contact : CRAJEP Pays de la Loire – Tél : 02 51 25 08 48 / 06 74 48 29 16 – Fax : 02 40 35 59 29

e-mail : crajep.pdl gmail.com

SPIP | Site réalisé et hébergé par les CEMÉA Pays de la Loire | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0

CEMÉA Pays de la Loire - 102 rue Saint-Jacques 44200 Nantes

02 51 86 02 60 - accueil[a]cemea-pdll.org