Accueil > Newsletter > Archives > Newsletters 2010 > Janvier 2010 > Articles > Éducation non formelle : présentation d’une plateforme de principes éducatifs (...)

Éducation non formelle : présentation d’une plateforme de principes éducatifs communs pour l’animation volontaire en Europe, le 11 janvier 2010 à Paris

Y aurait-il une impossibilité, une incohérence dans le fait que des animateurs, des animatrices intervenant dans le cadre de l’éducation non formelle, puissent circuler au sein de l’Europe ? Les différentes réalités, les histoires spécifiques du secteur des loisirs et des vacances collectives d’enfants et de jeunes dans plusieurs pays européens empêcheraient-elles cette circulation, cette mobilité des animateurs et des animatrices ?

Nous pensons que non. C’est pour cette raison que quatre acteurs de l’éducation non formelle, en Italie, en Espagne, en République Tchèque et en France ont relevé le défi.

  • Ils partagent l’importance de la reconnaissance d’un dispositif favorisant l’engagement des jeunes dans la prise de responsabilités éducatives, dans la contribution à des actions d’intérêt général, dans la solidarité et la mise en acte du lien social.
  • Ils agissent pour la reconnaissance et le respect de cet engagement dans leur contexte national autant que dans le contexte européen parce que les enjeux dépassent les frontières.
  • Ils partagent l’importance de faire reconnaitre le sens éducatif de l’animation dans l’éducation non formelle.
  • Ils pensent qu’il est indispensable de faire reconnaitre l’animation au sein de l’éducation non formelle, non pas comme une sous activité, un passe temps, mais comme une action éducative à part entière, quel que soit le statut des personnes.

Le cadre commun et la plate forme réalisés dans ce projet européen pourraient contribuer à l’objectif visant à permettre à des animateurs, des animatrices, d’encadrer des séjours de vacances, des camps d’été, des centres de loisirs au sein de l’Europe.
Cette proposition pourrait ainsi être un socle permettant à chaque jeune
animateur d’exercer son engagement dans l’animation à l’échelle européenne, sans passer par une formation unique et normative, mais en reconnaissant des compétences construites et identifiées par une plateforme commune élaborée dans un projet européen.

Cette journée, co-organisée par la Maison de l’Europe, les Ceméa
et les partenaires européens du projet, a pour objectifs de présenter
ce travail auprès des acteurs du secteur de l’éducation non formelle
et auprès des institutions européennes. Elle se veut un espace
d’échanges, de partages d’analyses sur cet enjeu.

Télécharger le document pour plus d’informations (programme, lieux, inscription) :

Présentation Plateforme éducation non formelle en Europe 11012010 Paris
SPIP | Site réalisé et hébergé par les CEMÉA Pays de la Loire | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0

CEMÉA Pays de la Loire - 102 rue Saint-Jacques 44200 Nantes

02 51 86 02 60 - accueil[a]cemea-pdll.org