Le BPJEPS EEDD

Retouvez les date des réunions d’information collective ici 👉 CPJEPS et BPJEPS 2022 : réunions d’information collective

Le diplôme

Dossier de présentation BPJEPS EEDD

Le BPJEPS atteste des compétences professionnelles indispensable à l’exercice du métier d’animateur·ice. L’animateur·trice « EEDD » conçoit et conduit, de manière autonome, des projets et des actions d’animation, d’éducation à l’environnement vers un développement durable dans une structure. Iel mènera des actions d’animation sur la nature, afin d’apprécier et comprendre le patrimoine naturel et humain, ou encore des actions de sensibilisation des publics aux problématiques environnementales, auprès de mineurs, d’adultes et de personnes âgées.

Son intervention se situe dans le cadre du projet institutionnel de la structure qui l’emploie dont il/elle est porteur et qu’il/elle a la charge de mettre en œuvre. Dans le cadre d’une activité salariée il/elle rend compte de son activité à son supérieur hiérarchique ou à son employeur.

Le BPJEPS permet de travailler au sein d’accueils de loisirs et de vacances, séjours, classes de découvertes, ou encore dans des collectivités territoriales en tant que contractuel ou en tant que titulaire avec le concours de la fonction publique territoriale.

Le partenariat avec la Ligue de Protection des Oiseaux

Le BPJEPS EEDD a un partenariat avec la Ligue pour la Portection des Oiseaux (LPO), une association d’utilité publique qui porte l’agrément « protection de l’environnement ». Elle agit au quotidien pour la sauvegarde de la biodiversité et pour la protection des oiseaux. Elle met en oeuvre des plans nationaux de restauration d’oiseaux, coordonne des programmes européens de sauvegarde d’espèces et gère la réintroduction d’oiseaux menacés. La LPO apporte ainsi une expertise sur le patrimoine naturel et protège les espèces et habitats menacés. Elle veille sur 20 000 hectares de milieux naturels répartis sur 130 sites et accueille d’oiseaux blessés dans six centres de sauvegarde. Ainsi, de par son expertise, elle propose aussi des conseils pour les particuliers et les collectivités.

La LPO a également l’agrément « éducation nationale » puisqu’elle est un acteur essentiel à l’éducation à l’environnement. Elle mène des action auprès de tous les publics au travers de visites guidées, d’ateliers, de conférences, d’expositions. Ainsi, chaque année, plus de 5 000 animations ou programmes éducatifs sont proposés aux scolaires, soit à plus de 100 000 enfants par an. Elle diffuse des vulgarisations scientifiques auprès des médias et en éditant ses revues tels que l’Oiseau Magazine, Rapaes de France et Onithos.
En parallèle, la LPO développe une activité de tourisme de nature dans les régions visant à développer un éveil et une sensibilisation à la nature.

La LPO entend contribuer, par son action éducative, à la compréhension des écosystèmes, à mettre en évidence leur fragilité et à faire connaître la biodiversité pour agir sur les comportements et développer des attitudes responsables allant dans le sens du respect du vivant. Elle veille à :

  • Développer le respect de soi-même, des autres et de la nature ;
  • Favoriser la solidarité entre les Hommes, les générations et les territoires ;
  • Éveiller la responsabilité de chacun envers la biodiversité et l’environnement.

Les métiers & lieux spécialisés de l’animation EEDD

animateur·rice • animateur·rice dans des maisons de la nature, centre d’initiation à l’environnement • animateur·rice au sein d’associations sportive et/ou de pleine nature comme de bases de plein air, fédérations sportives départementales, de randonnées et d’activités de pleine nature • animateur·rice en centre d’accueil en milieu rural • animateur·rice de jardin solidaire, partagé • animateur·rice dans une association de vulgarisation scientifique, ferme pédagogique, • animateur·rice dans des musées, écomusées, aquariums, clubs nature • animateur·rice de chantiers et d’échanges internationaux • animateur·rice dans des association de gestion et protection de la nature • animateur·rice au sein d’associations d’éducation à l’environnement urbain • etc.

La formation

Durée

La formation comporte 1600 heures organisées en alternance :
• 630h en centre de formation
• 970h dans une structure d’animation

Dates et lieux

Saint-Nazaire : 14 novembre 2022 au 8 décembre 2023

Coût

• Demandeur·se d’emploi : 5513€
• Salarié·e : 6785€
• Frais de dossier : 50€

Aides au financement

Les objectifs

Cette formation spécialisée en éducation à l’environnement et au développement durable a pour ambition de jouer un rôle dans l’émergence de nouveau comportements citoyens, susceptibles de répondre aux problématiques environnementales, sociales économiques et culturelles.

D’autre part, elle permet la conception, la réalisation et l’évaluation de projets d’animation. Elle offre les compétences requises pour accompagner des personnes et des groupes, en valorisant l’émergence de projets. Pour se faire, il sera question de développer des démarches de partenariat pour assurer la réussite des actions portées, tout en assurant le rôle de coordination et de médiation entre les institutions, techniciens, usagers et publics. Cela comprend alors de préparer, d’organiser et de gérer matériellement et financièrement des actions d’animation. Enfin, l’évaluation, la communication sur des supports adaptés et la création de projets sur des techniques d’animation spécifiques sont étudiés au travers de la formation.

Le BPJEPS donne l’occasion de consolider son expérience professionnelle et d’enrichir sa qualification pour mieux comprendre et mieux maîtriser les différents aspects pédagogiques, matériels, techniques et financiers d’une action d’animation. Il aide à situer sa pratique professionnelle dans un cadre institutionnel donné, ainsi que dans le champ du travail social et de l’animation, tout comme dans l’environnement social, économique et politique.

Finalement, les compétences recherchées à l’issue de ce BPJEPS EEDD visent à former des animateur·rices qui contribuent à la revitalisation des milieux ruraux tout en développant un sentiment d’appartenance à un territoire chez ses habitant·es en la valorisant grâce à ses spécificités et son identité. Ils et elles préfèrent l’écoute des différents publics, relèvent et répondent à leurs besoins, en coordonnant leurs mises en action. Enfin, les actions d’animations accompagnées par les animateur·rices contribuent à développer la citoyenneté, l’engagement associatif. Elles invitent à renforcer le lien social, le vivre ensemble, avec nos différences.

Valeurs & Pratiques de la formation

Aux CEMEA, nous axons nos démarches autour de la notion d’agir. Elle met au coeur de la formation la pratique d’activités mêlant création, production et retours d’expériences. Nous valorisons l’apprentissage sur le terrain afin d’apporter aux stagiaires une réalité professionnelle. Elle valorise ainsi les observations, les études des milieux et d’environnement réalistes afin de proposer des expérimentations et la mise en oeuvre de moyens adéquats aux besoins du terrains. Ainsi, nous proposons des mises en situations et des séances de travail alternées en groupes, ponctuées par des apports de contenus pédagogiques. Nous prenons également en compte les compétences individuelles et collectives de chacun·e tout au long de la formation.

L’analyse de situations professionnelles vécues est menée de manière régulière tout au long de la formation et aide à prendre du recul avec la pratique et le terrain.

Alternance & Tutorat

Le BPJEPS EEDD est une formation se déroulant en alternance ponctuée de temps d’apprentissages et de travail au sein de structures. Elle prend en compte :

  • une à deux semaines de formation en centre par mois,
  • les vacances scolaires permettent la mise en œuvre d’actions sur le terrain.

Chaque stagiaires ont un·e tuteur·trice sur leur terrain professionnel. Les tuteur·trices s’engagent à accueillir, former, évaluer l’apprentit. Iel se charge du lien avec l’organisme de formation pour être en adéquation avec les contenus de la formation et élabore les projets du stage pratique. Les formateur·rices des CEMEA travaillent directement avec les tuteur·rices afin de les accompagner sur les besoins de la formation et facililter les échanges, tout au long de l’alternance.

Le déroulement de la formation certifiante

Le BPJEPS se décline en 4 unités capitalisables (UC), qui représentent les compétences acquises et régissent les épreuves liées à la formation.

L’UC 1 « Encadrer tout public dans tout lieu et toute structure »

Durée : 119 heures.
Elle vise à savoir communiquer, connaître son public et participer au fonctionnement de la structure.

L’UC 2 « Mettre en œuvre un projet d’animation »

Durée : 126 heures.
Cette UC correspond à pouvoir concevoir, conduire et évaluer un projet d’animation.

L’UC 3 « Conduire une action dans le champ EEDD »

Durée : 232 heures.
Celle-ci demande d’être en mesure d’organiser et évaluer les activités, accueillir le public et l’équipe.

L’UC 4 « Mobiliser les démarches d’Éducation Populaire pour mettre en œuvre les activités »

Durée : 153 heures.
Cette UC s’articule sur la connaissance de son territoire, de maîtriser les démarches pédagogiques, de conduire les activités.

Afin de valider ces UC, la certification se déroule en 2 étapes :

1. La mise en œuvre et l’encadrement d’une séance d’animation (UC4 & UC3)

Production d’un document :
Le·la candidat·e transmet un document d’une vingtaine de pages hors annexes, présentant un projet d’Education à l’Environnement vers le Développement Durable avec son contexte de mise en œuvre, les potentialités du milieux de l’animation, la progression et les méthodes pédagogiques utilisées ainsi que les ressources sur lesquels s’est appuyée la construction du projet d’animation. Il doit ainsi figurer dans le document un outil pédagogique conçu par le·la candidat·e.

Séance d’animation
Le·la candidat·e conduit une séance d’animation auprès de 6 personnes minimum, dans sa structure d’accueil, d’une durée de 45 minutes minimum à 90 minutes maximum. Cette séance est observée par deux évaluateur·trices. Elle est suivie d’un entretien ayant comme support le document écrit et la séance d’animation réalisée, d’une durée de 45 minutes au maximum.Cet entretien comprend 15 minutes maximum de présentation orale par le·la candidat·e et de 15 minutes au minimum avec les deux évaluateur·trices.

2. La présentation et l’évaluation du projet d’animation (UC1 & UC2)

Production d’un document & soutenance
Le·la candidat·e transmet un document écrit explicitant la conception, la mise en œuvre et l’évaluation d’un projet d’animation proposant des activités d’éducation à l’environnement vers un développement durable dans la structure d’alternance pédagogique. Ce document constitue le support d’un entretien d’une durée de 40 minutes maximum dont une présentation orale par le·la candidat·e d’une durée de 20 minutes maximum permettant de vérifier l’acquisition des compétences.

Les rattrapages

Chacune des situations certificatives fait l’objet d’une seconde présentation en cas d’échec .Dans des cas spécifiques (accident, maladie, maternité, etc.), la commission certificative pourra proposer une nouvelle situation d’évaluation certificative. Chaque rattrapage fait l’objet d’une motivation et d’un conseil explicitement formulés au·à la candidat·e dans la grille de certification par la commission d’évaluation. Pour l’épreuve « séance d’animation », cette contractualisation fixera également la date de cette nouvelle mise en situation qui se tiendra dans un délai à convenir entre le·la stagiaire, le·la formateur·trice référent·e et la commission d’évaluation.

Candidature

🔔 Pré-requis

  • Être titulaire d’un PSC1 — Prévention et secours civiques de niveau 1 ou équivalents
  • Justifier d’une expérience professionnelle ou volontaire de 200h minimum dans l’éducation à l’environnement vers un développement durable,
    OU/ET être titulaire d’un des diplômes suivant :
    • BAPAAT
    • CQP animation périscolaire
    • BAFD
    • CAP petite enfance, diplôme d’AMP, DEAES S
    • diplôme de niveau IV ou supérieur

Calendrier

Dates de la formation : du 14 novembre 2022 au 8 décembre 2023

Dépôt des dossiers de candidatures
• Pour la 1re sélection : jusqu’au 6 juin 2022
• Pour la 2e sélection : jusqu’au 14 septembre 2022

Sélections :
• 1re sélection : le 14 juin 2022
• 2e sélection : le 22 septembre 2022

Positionnement : 5, 6 et 7 octobre 2022

Réunions d’informations collectives : 9 mai 2022 à 17h30, 6 septembre 2022 à 18h. Journée d’information le 31 mai 2022 de 10h à 19h

Dossier de candidature

Envoi des dossiers complets :

  • Saint-Nazaire : CEMEA, 4 bd Victor Hugo 44600 Saint-Nazaire

Sélection

  • Écrit sur table de 2 heures : Vous présenterez votre conception du métier d’animateur.ice EEDD à partir d’un texte qui relate une expérience d’éducation à l’environnement.
  • Oral de 30 minutes : Vous présenterez votre parcours et vos motivations. Vos pistes de structures d’alternances et de financement.

Financer son BPJEPS

De nombreux dispositifs existent afin de financer votre formation. Voici, ci dessous, un schéma montrant les principales aides en fonction de votre situation.
Voir le schéma

En complément, nous vous invitons à consulter :
https://www.service-public.fr/
https://pro.choisirmonmetier-paysde...
https://www.pole-emploi.fr/candidat...

Contacts

📩 Envoyer un message