Accueil > Newsletter > Archives > Newsletters 2011 > Septembre 2011 > Articles > Les Assises de l’éducation à Angers les 30 septembre et 1er Octobre

Les Assises de l’éducation à Angers les 30 septembre et 1er Octobre

A la fin du mois de septembre, à Angers, auront lieux les assises départementales de l’éducation. Elles sont pilotées par la FSU et co-organisées avec associations complémentaires de l’école ainsi que d’autres syndicats les vendredi 30 septembre et samedi 1er Octobre. Pendant les 2 journées seront organisées des conférences et des tables rondes sur les sujets suivants : l’éducation partagée, « quelle pédagogie pour quelles valeurs », les enjeux démocratiques de l’école... ainsi que des conférences sur « partage des savoirs , culture pour tous : utopie ou nécessité ? » par Denis Paget, et « Qui veut la peau des services publics ? » par Jacques Cotta. D’autres intervenants tels que JP Terrail et Bernadette Groison interviendront pendant ces assises. Les ceméa co-animeront les tables rondes sur l’éducation partagée et sur la pédagogie. Une conférence gesticulée de Pauline Christophe aura lieue le vendredi soir.
L’idée de ces assises est de favoriser une réflexion sur l’état actuelle de l’école et de ses mouvements complémentaires.

Notre place en tant que CEMEA dans ces journées c’est l’affirmation de notre mouvement, de notre association dans le mouvement social, en particulier sur les champs de l’éducation, de la culture et de la santé. L’éducation, la culture, la santé et le social doivent
résister aux logiques de marchandisation et de mise en concurrence.
L’état de la jeunesse est symptomatique de l’état de notre société. Ce
sont les adultes qui ont la responsabilité collective de l’accueil et de
l’accompagnement de tous les jeunes. La réponse sécuritaire que l’on a aujourd’hui et ce depuis plusieurs années a démontré non seulement son absence de sens mais aussi son inefficacité.
Mais notre place c’est aussi interroger la place de la pédagogie. La pédagogie, la réflexion pédagogique, les mouvements pédagogiques doivent avoir des liens étroits avec le mouvement social.
Comme disait Freinet « Nous ne comprenons pas toujours que des collègues fassent de la pédagogie nouvelle, sans se soucier des parties décisives qui se jouent à la porte de l’école mais nous ne comprenons pas davantage les éducateurs qui se passionnent activement pour l’action militante et restent dans leur classe de paisibles conservateurs.  »

Cliquer sur la vignette ci-dessous pour télécharger le programme :

Les Assises de l’éducation à Angers les 30 septembre et 1er Octobre
SPIP | Site réalisé et hébergé par les CEMÉA Pays de la Loire | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0

CEMÉA Pays de la Loire - 102 rue Saint-Jacques 44200 Nantes

02 51 86 02 60 - accueil[a]cemea-pdll.org