Accueil > Actualités > Les ESPE : les Ceméa continuent à se mobiliser

Les ESPE : les Ceméa continuent à se mobiliser

Le Sénat examine en ce moment le projet de loi sur la refondation de l’Ecole. Le CAPE, collectif dont les Ceméa sont membres et assurent la présidence, s’est organisé pour recenser les propositions d’amendements travaillées par les associations portant principalement sur les ESPE, afin de les porter auprès de sénateurs de la majorité présidentielle.

Ce choix répond à deux intentions :

  • c’est sur les ESPE aujourd’hui que nous pensons qu’il y a des enjeux très importants et qu’il nous faut cibler les propositions.
  • la volonté de ne pas se disperser et de ne pas "revenir" sur l’ensemble des chapitres de la loi même si certains le mériteraient.

Vous trouverez ci-dessous les propositions d’amendements travaillées au sein du secteur Ecole des CEMEA.

Vous pouvez également lire la position du CAPE sur la création des ESPE.

Amendements sur les ESPE proposés par les CEMEA

  • Amendement CEMEA n° 1 : les métiers de l’éducation

Les ESPE doivent participer à la création d’une culture commune entre les différentes professions de l’éducation. o Par la mise en œuvre de projets ou recherches actions pluri catégoriels au cours de la formation. o Par l’élargissement de leur périmètre de formation (animation, travail social, ...) en lien avec les métiers du champ de l’animation et du travail social ...) en partenariat avec les mouvements partenaires de l’école publique. o Par la proposition de terrains de stages diversifiés (en centres sociaux, centres de loisirs, structures médicosociales, services éducatifs, etc...). o Par des temps de formation initiale et continue conçus avec des associations complémentaires de l’école, des parents, des élu-e-s et des actrices et acteurs territoriaux, à partir de thématiques éducatives communes.

  • Amendement CEMEA n° 2 : sur les missions des ESPE

Les ESPE constituent un espace de formation, de recherche et d’innovation mettant en cohérence 1. La formation initiale 2. L’accompagnement de début de carrière 3. La formation continue, articulée à des recherches actions 4. L’accompagnement des équipes autour de leur projet d’établissement 5. La mise en réseau coopératif

  • Amendement CEMEA n° 3 : globalité de l’éducation

La formation prend en compte l’enfant et le jeune dans sa globalité en ouvrant aux différents milieux dans lesquels ils évoluent. Des stages, tant en formation initiale que continue, seront proposés hors du champ scolaire ; centres sociaux, centres de loisirs, structures médicosociales, services éducatifs, services sociaux traitant des problématiques de l’enfant et de sa famille, en France et hors de France.

  • Amendement CEMEA n° 4 : repenser la pédagogie et les contenus de la formation des enseignants

Les formations conduites dans les ESPE devront se situer dans le champ des méthodes actives adaptées à des formations professionnelles où les étudiants sont acteurs de leur formation.

L’inscription dans les valeurs de l’école publique conduit à repenser les contenus de formation en intégrant : → Connaissance des publics et processus d’apprentissage

→ Connaissance des espaces éducatifs et de leur environnement social : les composantes du système éducatif ; l’école inclusive ; les différents lieux de l’éducation ; les temps éducatifs ; l’environnement local ; la participation et la co-construction de projets éducatifs territoriaux.

→ Pratiques pédagogiques : les apports et pratiques des mouvements pédagogiques, l’accompagnement éducatif et les activités pédagogiques complémentaires, l’aménagement des espaces comme tiers pédagogique ; l’innovation (concepts et pratiques).

→ Pratiques professionnelles en équipe : le travail sur l’identité professionnelle et les postures éducatives ; la culture du travail en équipe transcatégorielle et la coéducation ; la conduite de projets et la dimension interculturelle en éducation.

→ Culture, citoyenneté et émancipation : les pratiques artistiques et culturelles dont les activités scientifiques et techniques, l’éducation critique pour une lutte contre les stéréotypes, l’éducation aux médias et par le numérique, l’éducation à la santé, à la sexualité, la mobilité européenne, éducation à la solidarité, au développement durable, à la paix.

  • Amendement CEMEA n°5 : l’appui sur des personnes ressources

Les ESPE constitueront autour d’elles un réseau de personnes ressources en capacité d’expertiser les formations et de contribuer aux enseignements dans différents domaines.

  • Amendement CEMEA n° 6 : sur la composition de la gouvernance des ESPE

Le pilotage des ESPE doit refléter la diversité des apports et inclure des partenaires institués.

  • Amendement CEMEA n° 7 : encadrement de la formation

(à ajouter au sein de l’article 51, à la fin du passage modifiant l’article L. 721-2 du Code de l’éducation, en remplacement de la phrase : « Elles peuvent associer à leur action des professionnels intervenant dans le milieu scolaire. » « Leurs équipes de formateurs sont pluricatégorielles. Elles réunissent des enseignants-chercheurs et des professeurs des écoles, collèges et lycées, des professionnels intervenant dans le milieu scolaire : praticiens-formateurs, conseillers pédagogiques, inspecteurs, conseillers d’éducation, psychologues scolaires, enseignants spécialisés, ainsi que des pédagogues d’associations éducatives complémentaires de l’enseignement public ».

  • Amendement CEMEA n°8 : une politique ambitieuse de formation continue

Le continuum de formation est assuré par les ESPE tout au long de la carrière. Ces formations seront articulées chaque fois que possible à des recherches actions et proposées par les équipes en référence à leurs projets d’établissement. Les formations continues pourront également prendre la forme : o De crédits temps-formation pour participer à des formations hors des ESPE et promues par elles : universités d’été, ou séminaires des mouvements pédagogiques et autres acteurs de l’éducation. o Des stages sur d’autres secteurs éducatifs, ou au sein d’équipes ou d’établissements innovants y compris hors de France.

Lire aussi leProjet pour l’école des Ceméa.

SPIP | Site réalisé et hébergé par les CEMÉA Pays de la Loire | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0

CEMÉA Pays de la Loire - 102 rue Saint-Jacques 44200 Nantes

02 51 86 02 60 - accueil[a]cemea-pdll.org